En vertu de l’article 121 de la loi 65-00, le régime d’assistance médicale couvre les prestations médicalement requises suivantes:

  • Les soins préventifs;
  • Les actes de médecine générale et de spécialités médicales et chirurgicales;
  • Les soins relatifs au suivi de la grossesse, à l’accouchement et ses suites;
  • Les soins liés à l’hospitalisation et aux interventions chirurgicales y compris les actes de chirurgie réparatrice;
  • Les analyses de biologie médicale;
  • La radiologie et imagerie médicale;
  • Les explorations fonctionnelles;
  • Les médicaments et produits pharmaceutiques administrés pendant les soins;
  • Les poches de sang humain et ses dérivés;
  • Les dispositifs médicaux et implants nécessaires aux différents actes médicaux et chirurgicaux;
  • Les articles de prothèse et d’orthèse;
  • La lunetterie médicale;
  • Les soins bucco-dentaires;
  • L’orthodontie pour les enfants;
  • Les actes de rééducation fonctionnelle et de kinésithérapie;
  • Les actes paramédicaux;
  • Les évacuations sanitaires inter-hospitalières.

Sont exclus de la couverture garantie par le régime d’assistance médicale conformément à l’article 122 de la loi 65-00, les interventions de chirurgie plastique et esthétique, à l’exception des actes de chirurgie réparatrice et d’orthopédie maxillo-faciale médicalement requis.
La prise en charge totale ou partielle au titre des prestations citées ci-dessus ne peut intervenir que pour les maladies et blessures nécessitant l’hospitalisation, des soins ou des examens pratiqués dans les hôpitaux publics, établissements publics de santé et services sanitaires relevant de l’Etat selon l’article 123 de la loi 65-00.

L’accès à ces soins ne donne lieu à aucun paiement, ni ticket modérateur, quelque soit la catégorie du bénéficiaire, pauvre ou vulnérable.

La prise en charge totale ou partielle des prestations susvisées ne peut intervenir que si celles-ci sont prescrites et administrées à l’intérieur du territoire national.

En ce qui concerne l’admission aux établissements de santé, les personnes reconnues éligibles au RAMED doivent se présenter, muni de la carte RAMED, du carnet de santé et du document qui réfère le patient au centre de santé de rattachement.
Par contre, en cas de recours aux soins dispensés par les établissements de soins de santé de base, la présentation de la carte RAMED n’est pas exigée.